© Guillaume Boucher

Vincent Dubuc

Association(s)

UDA

Veuillez vous connecter pour voir les informations de contact

Région

Québec - Montréal | Québec - Ville de Québec

Accès à un studio professionnel

Ethnie

Caucasien

Langues d'interprétation

Français
Québécois joual
 | Québécois naturel
 | Normatif

Genre (audio)

Annonceur | Doublage | Imitation | Narration | Personnage sérieux | Personnage Humour | Dessins animés / Marionnette | Livre audio | Chroniqueur | Baladodiffusion | Chant | Surimpression vocale

Genre (vidéo)

Comédie | Drame | Chroniqueur | Personnage de composition | Publicité | Imitation

Type d'interprétation (audio)

Affirmée / Déterminée | Amicale / Avec sourire | Articulation exceptionnelle | Comédie / Humour | Conversation quotidienne | Débit ultra-rapide | Énergique | Enfantine | Fébrile / Vulnérable | Explicative / Narrative | Douce / Rassurante | Promotionnelle | Sobre / Posée | Sensuelle / Charmante | Huppée / Snob | Grave / Sérieuse

Type d'interprétation (vidéo)

Comédie/humour | Drame

Format

Cinéma | Télévision | Web | Captation théâtrale | Baladodiffusion filmée | Voix hors-champ sur image

Niveau de doublage

Débutant

Lecture à première vue

Âge de la voix

Jeune adulte | Adolescent | Adulte

Timbre

Aigü | Medium | Grave

Actuellement finissant à l’École de théâtre professionnel du Collège Lionel-Groulx en Interprétation théâtrale, Vincent a eu la chance, dans le cadre de sa formation, de collaborer avec Sarah Berthiaume, Philippe Boutin, Steve Gagnon, Annick Bergeron, Étienne Pilon, Isabelle Leblanc, Charles Dauphinais, pour ne nommer que ceux-là.

Curieux et créatif, il s’intéresse à l’écriture, au chant, à la danse, à la mise en scène, au domaine de la voix et à la direction d’acteurs. Cette polyvalence le mène à créer, avec Benjamin Therrien, la compagnie de théâtre de création Commando. De cette union professionnelle naît Ketchup et Moutarde – Épopée condimentaire, leur première création, en collaboration avec Sarah Berthiaume qui agit à titre de conseillère dramaturgique.

Comme un caméléon, Vincent peut autant jouer le beau jeune premier que le bum rebelle qu’on aime détester, mais c’est surtout par son sens du comique dans le méchant qu’il risque de vous surprendre!